Étiquettes

, ,

Quartiers libres

Jean Louis Hurst, dit Maurienne, est enterré aujourd’hui à Alger.

jean louis hurst1

Sur la tombe qu’il partage avec sa femme au cimetière de Dar Assaâda est inscrit :

J’ai quitté ma famille
j’ai quitté mon pays
Je suis un homme du monde

J’ai quitté ma famille
j’ai quitté mon pays
Je suis une femme du monde

Jean-Louis et Heike Hurst

Jean Louis Hurst a montré que le premier impérialisme à combattre, c’est le sien.

le déserteur

Voici une biographie tirée du d’un site universitaire qui est spécialisé dans l’histoire du Mouvement Ouvrier :

Né le 18 septembre 1935 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort le 13 mai 2014 à Villejuif (Val-de-Marne) ; instituteur, journaliste ; militant communiste ; militant syndicaliste (SNI) ; militant clandestin pendant la guerre d’Algérie (déserteur, « porteur de valises »).

Le père et le grand-père de Jean-Louis Hurst, officiers, étaient catholiques. En 1940, son père Pierre-Louis Hurst a refusé la signature de l’armistice et se réfugia en Algérie avec sa…

View original post 1 032 mots de plus

Publicités